Justine ou les malheurs de la vertu

Justine ou les malheurs de la vertu

Vers 1775, Justine, renvoyée à 12 ans du couvent parce qu’elle est soudainement devenue orpheline et pauvre, mène à Paris une vie de misère et de combats pour sa vertu.

Faussement accusée de vol par son maître, elle s’évade à 16 ans de la Conciergerie, mais c’est pour courir au-devant d’un viol dans la forêt de Bondy. Elle trouve une bonne place dans un château voisin qu'elle quitte au bout de quatre ans, puis chez un chirurgien qui la chasse.

À 22 ans, elle reprend courageusement la route. Un pèlerinage la fait devenir victime de quatre moines lubriques et meurtriers. Elle s'évade et tombe au pouvoir du comte de Gernande. Il ne lui arrive rien de bon sur les routes. Elle sera arrêtée et conduite à Grenoble, et est sauvée de l’échafaud. Mais compromise dans une nouvelle affaire, elle est incarcérée à Lyon où elle y est tourmentée et condamnée par un juge débauché. Conduite à Paris pour la confirmation d’une sentence capitale, elle est reconnue en chemin par sa sœur Juliette qui la sauve et la réhabilite. Justine semble vivre heureuse dans le château de ses hôtes ...