Havet Mireille

Mireille Havet

Amie de Colette, Jean Cocteau, Raymonde Heudebert, Apollinaire et des premiers surréalistes, Mireille Havet est "redécouverte" grâce à l'édition de son journal intime qu'elle tint de 1913 à 1929, dont le manuscrit n'a été retrouvé qu'en 1995.

Elle a écrit un roman : Carnaval, publié en 1922 puis en 1923.

Elle était ouvertement homosexuelle, tant dans son journal que dans la vie.

Mireille meurt à 33 ans de délabrement physique, dû notamment à la tuberculose et à la toxicomanie. Abandonnée de ses amis et offrant son corps décharné aux passants. Elle lègue ses cahiers et manuscrits à son amie Ludmila Savitzky.

En 2009, une place portant son nom a été inaugurée dans le 11e arrondissement de Paris.