Pour le Galion des EToiles

Voici des fiches réalisées sur le groupe pour le site Le Galion des EToiles

Les mauvaises nouvelles

Auteur : Nicola Sirkis

Editions JC Lattès pour la première édition avec 12 nouvelles
Editions JC Lattès pour la seconde édition avec 13 nouvelles et des illustrations
Editions J'ai Lu pour la troisième édition, version poche, avec 13 nouvelles, sans illustrations

Des nouvelles drôles, grinçantes, perverses, fantastiques ou quotidiennes …

La Chambre 9
Un frère et une sœur en fugue dans la chambre nuptiale de leurs parents …

China Daily
Un jeune homme parcourant Pékin, un jour férié, pour trouver des tampons pour sa fiancée …

Peep Show
Un dompteur de puces un peu spéciales qui leur doit son passage dans l'émission de Michel Drucker …

Justine (à l'heure dite)
Une petite fille qui téléphone à un toxicomane quotidiennement à la même heure …

Viêtnam Glam
Un pilote mitraille sur tout ce qui bouge, comme le lui a ordonné son commandant …

L'ascenseur sans retour
Un homme qui prend un ascenseur, se trompe d'étage et se perd dans le noir, sans pouvoir retrouver cet ascenseur …

Chet Baker
Toute une foule de VIP qui se suicide sur un air de Chet Baker …

Suicidal Tendencies
Un adolescent qui souhaite se suicider devant tous ses camarades de lycée …

Le Président Total Killer
Le Président de la République veut tuer tous ses concitoyens par le biais de la télé ...

Touch Gang !
Un petit garçon bien innocent soulève la mini-jupe d'une belle demoiselle …

Le train
Un jeune homme part rejoindre son amoureuse en train, mais le train ne s'arrête plus …

Psychedelic Furs
Un jeune homme malodorant part à la recherche des filles-éléphants magnifiques d'un cirque …

Je n'embrasse pas
Un jeune adolescent est prêt à tout pour monter à bord du bateau et quitter son île …

Nicola Sirkis, fondateur et âme du groupe Indochine, s'est frotté au monde littéraire avec ce premier livre. Il rêve également d'écrire un roman, dont il trouve l'écriture plus ardue. Son second livre, est un recueil de notes et de photos sur la dernière tournée d'Indochine. Son troisième livre, un recueil de textes intitulé "Kissing my song", est publié fin 2011.

Note de la rédactrice : Les nouvelles sont le reflet de la "comédie humaine" créée par Nicola Sirkis. Quand on traverse les pages, on se retrouve également plongé dans l'univers du groupe Indochine, en particulier avec "Je n'embrasse pas", dont les phrases évoquent les paroles de la chanson du même titre (En face du port, ce soir là, il y aurait les forts … Passé les remparts, le cargo irait mouiller …/ En face du fort il y avait les forts - Le bateau noir mouillait aux remparts …). Les moments de la vie quotidienne, un peu exagérés dans China Daily, pourraient très bien nous arriver. Les puces perverses du dompteur peuvent révéler un certain phantasme. Le train décrit un passage de la vie qui pourrait survenir à n'importe qui (cette nouvelle est de loin ma préférée). Réel et imaginaire se mélangent, et même sans être fan du groupe Indochine, ce livre se lit tout seul …

Biographie de Nicola Sirkis

Nicola Sirkis, né Nicolas Sirchis le 22 juin 1959, fonde en 1981 le groupe Indochine avec son frère jumeau Stéphane et deux amis (Dimitri Bodianski et Dominique Nicolas).

Ils connaissent un début fulgurant avec l'album "L'aventurier", et le succès ne les quitte plus jusqu'au début des années 90, où le groupe connaît un passage à vide. Les albums se vendent moins, mais les fans sont toujours là. De la formation initiale, il ne reste que Nicola et Stéphane, qui décèdera malheureusement le 27 février 1999. 

Toujours soutenu par les fans du groupe, Nicola décide de continuer "l'aventure Indochine" contre vents et marées. En 2002, le groupe revient en force avec l'album "Paradize" et son fameux "J'ai demandé à la lune". Depuis, le succès ne démords plus. Les tournées et les séances studios s'enchaînent, livrant des albums dignes de la "comédie humaine Indochinoise" dont seul Nicola a le secret. 

Nicola est également parrain de l'association "Les petits Princes" qui aide les enfants malades atteints du craniopharyngiome. Il a sorti un premier single "You spin me round" (reprise de Dead or Alive) pour le boycott des J.O. de Pékin, et un second single "Un ange à ma table" en version japonaise au profit des sinistrés du tsunami au Japon de 2011.

Indochine et la SF

Nicola Sirkis, seul rescapé de la formation initiale du groupe, a toujours écrit ses textes en s'inspirant d'ouvrages littéraires et cinématographiques. Il possède une écriture propre à lui, "licence sirkissienne" comme la nomme les fans du groupe. Cette fameuse license n'est pas toujours "accessible" à la première écoute, et l'est encore moins (parfois et souvent) pour quelqu'un qui ne connaît pas l'oeuvre d'Indochine.

Nicola use d'effets plus ou moins poétiques, plus ou moins détournés, pour exprimer l'amour, le sexe, ou encore la drogue. Et malgré tout ce que l'on peut penser, la science-fiction est bien présente dans bon nombre de ses chansons.

La plus connue, est bien sûr L'aventurier, qui retrace très sommairement la vie de Bob Morane, héros de bande dessinée d'Henri Vernes.
Le 10è opus du groupe, titré Alice et June, a été inspiré des œuvres de Lewis Caroll, "Alice au pays des merveilles", et notamment d'une histoire sinistre du suicide de deux jeunes filles.

Nous pouvons citer aussi quelques titres, tels Astroboy (inspirée d'Astro le Petit Robot), Peter Pan (où il fait référence à la jeunesse éternelle du héro), Miss Paramount (en référence aux films Paramount Pictures, et où il cite quelques films d'horreur), La machine à rattraper le temps (allusion à l'œuvre de H.G. Wells - La machine à remonter le temps), ...

Dans les textes proprement dit, les allusions sont beaucoup plus nombreuses. Pour exemples :
- dans Some Days, il attend que les martiens soient ses voisins
- dans Le doigt sur ton étoile, Nicola vit au milieu des nuages
- dans Cristal Song Telegram, il combat les dragons (symbolisant la drogue)
- dans La colline des roses, il y a des fées au fond de son jardin
- dans ....
et les exemples peuvent être nombreux.

Cependant, si une chanson devait sortir du lot en ce qui concerne la science-fiction dans l'écriture de Nicola, ce serait sans aucun doute possible Satellite. Nicola y est un "extra-terrestre", vivant dans l'espace, et voulant devenir le sujet unique des pensées d'une jeune fille.
Le refrain à lui seul en dit long :
Là-haut sur la mer étoilée / Sur mon bateau j'observerais / Dans l'espace et les galaxies / Où poser mon satellite / Là-haut sur la mer étoilée / De mon vaisseau je regarderais / Dans quel endroit insolite / Où placer mon satellite

Le clip vidéo