Contradiction

Quand j'étais chez mon ancien fournisseur internet, nous étions coupés sans arrêt.
Quelques heures ou quelques jours, voire quelques mois ... La plus longue coupure fut de quatre mois.

Je savais mieux que personne qu'il y avait beaucoup de travail sur le site, qu'il fallait avancer, et que ces intermèdes sans connexion n'étaient sérieusement pas les bienvenus. Il fallait travailler, compléter, agrémenter, et que sais-je encore.
Donc, tant bien que mal, j'allais chez ma mère prendre des notes sur le bloc-notes de son portable, les enregistrer sur la clé USB de mon homme, tout préparer sur Word à la maison. Les fichiers s'amoncellaient dans l'ordi, il fallait que je prépare tout pour gagner du temps lors de la mise en page et publication de ceux-ci quand on retrouvera (on ne sait quand) notre connexion.

Oui oui gagner du temps, c'est ça qu'il fallait faire ! Mais surtout combler mes journées ... Parce que, mode de rien, ça occupait pas mal mes journées en dehors du ménage et de la famille. Et là ... Il me manquait quelque chose ... J'avais beau combler mes "trous" en faisant d'autres activités, ce n'était pas pareil. Ce n'était pas le même.

Maintenant (cela fait presque un an) que j'ai changé de fournisseur, que je n'ai plus aucune coupure, que TOUS les jours je suis sur l'ordinateur. Que je sais qu'il y a des pages, des dossiers, des vidéos, à faire, à mettre. J'ai près d'une centaine de pages si pas plus à publier, mais des jours, non. J'ouvre le manager, je regarde le nombre de visiteurs du jour, je me dis "C'est bien" ou "Y en n'a pas eu beaucoup aujourd'hui", mais non.

Je reste statique devant cette administration, je sais qu'il faut travailler, publier, qu'il y a encore à faire. Mais je ne sais pas ou plus par où commencer. Je me tâtonne pour savoir par quel bout il faut prendre ce site, je reste indécise et ... Je vais ailleurs, je fais une autre activité. Comme si j'étais démoralisée. Je ne le suis pas, j'adore mon site, j'en suis fière, Indochine m'a rendue reconnaissance. Mais non, je n'y arrive pas. Ce n'est pas faute d'essayer croyez-moi.

Serait-ce un effet de "trop", tout comme j'ai eu cet effet de "trop peu" quand j'étais coupée ? Me faudrait-il une nouvelle coupure ? Pas d'internet mais vis-à-vis du site ? Mon calendrier de l'Avent 2012 est terminé. Je n'ai qu'à publier les pages au jour le jour. Le site est déjà bien rempli avec un peu plus de 2000 pages. Serait-ce la solution ? Me "déconnecter" du site totalement pendant quelques jours, histoire de voir ?
Essayer ne me coûtera rien ...